Genevos, basé en Nouvelle-Aquitaine, a été choisi en tant que fournisseur de piles à combustible marinisées dans le cadre du projet HIMET (Hydrogen in an Integrated Maritime Energy Transition), de 2,2 millions de livres (2,6 millions d’euros), afin de fournir une solution d’alimentation auxiliaire à zéro émission qui sera testée à bord d’un ferry.  

Mené par EMEC Hydrogen, implanté dans l’archipel des Orcades, HIMET est l’un des 55 projets sélectionnés pour recevoir un financement dans le cadre de la Clean Maritime Demonstration Competition du ministère britannique des Transports, organisée en partenariat avec Innovate UK. Le projet vise à étudier des solutions permettant de décarboner les ferries ainsi que les activités terrestres dans les ports.

Différentes solutions de décarbonation des ferries seront conçues et présentées au cours de ce projet de 7 mois, notamment le stockage de l’hydrogène, la fourniture d’une alimentation auxiliaire à bord au moyen d’une pile à hydrogène, et l’utilisation de l’hydrogène dans un moteur de propulsion de ferry conventionnel.

Genevos a été sélectionné par EMEC Hydrogen pour fournir l’un de ses modules d’alimentation à l’hydrogène (HPM, pour Hydrogen Power Modules) récemment lancés, qui sera installé à des fins de démonstration sur le pont du ferry MV Shapinsay de la société Orkney Ferries. Le HPM a avant tout été choisi en raison de sa conception marinisée et prête à l’emploi qui intègre à la fois des dispositifs de pile à combustible et une gestion de l’alimentation.

Une fois que les activités de démonstration du projet seront terminées, Genevos soutiendra les partenaires du projet HIMET pour faciliter son adoption au Royaume-Uni et ailleurs dans le monde et présenter les futures méthodes de travail du secteur maritime.

Phil Sharp, directeur de la technologie au sein de Genevos, a déclaré :

« Collaborer avec l’EMEC, l’un des centres de R&D sur l’énergie propre les plus connus dans le monde, est une formidable chance pour nous ; cela nous permettra de démontrer le potentiel des piles à hydrogène en tant que solution à zéro émission pour les ferries.

Il a été établi que l’hydrogène est un combustible propre essentiel pour décarboner les navires et HIMET est un projet très intéressant qui se penche sans attendre sur l’étude de solutions à zéro émission nette et sur l’accélération de cette transition vitale vers une énergie propre. »

James Walker, responsable du développement de l’hydrogène à l’EMEC, a quant à lui annoncé :

« Nous sommes ravis de collaborer avec Genevos, car il est important que nous mettions en avant les innovations liées à l’hydrogène vert qui apporteront des solutions aux secteurs difficiles à décarboner.

L’EMEC entrevoit un important potentiel d’innovation dans le secteur maritime et pressent que l’hydrogène et les combustibles dérivés de l’hydrogène joueront un rôle essentiel dans la décarbonation du secteur.

S’appuyant sur les connaissances et l’expérience de divers projets axés sur l’hydrogène vert qui ont suscité le développement d’une économie de l’hydrogène à l’échelle locale, le projet HIMET présentera des technologies émergentes et innovantes qui contribueront à ouvrir la voie à la décarbonation des activités maritimes.

S’il est vrai que ce projet visera avant tout à apporter une réponse aux défis qui se posent dans les îles Orcades, nous sommes persuadés que nos conclusions seront applicables à tous les milieux insulaires et côtiers où des navires fournissent des services essentiels. »

Genevos propose des HPM allant de 15 kW à 45 kW qui peuvent être connectés en parallèle pour fournir une alimentation sans émission pouvant atteindre 500 kW. Les HPM suivent des normes de conception et de sécurité maritimes strictes et peuvent servir à la propulsion du navire ou être utilisés comme source auxiliaire d’énergie afin d’éliminer ou de réduire les émissions des navires.

The Shapinsay Ferry Credit David Hibbert Orkney Islands Council

MV Shapinsay Ferry, Credit Orkney Ferries